A l'atelier, on nous a proposé de travailler sur l'illustration d'un poème de notre choix. L'ensemble des oeuvres (des enfants, des adolescents et ... des plus âgés!) sera ensuite exposé dans une bibliothèque du département puis dans une maison de retraite.

L'idée m'a plu : c'est un travail que l'on n'a pas l'habitude de faire.

Il ne restait plus qu'à trouver le poème... Et j'ai découvert ce poème de Catulle Mendès :

 

Larmes d’enfant

Naguère, au temps des églantines,
J’avais des peines enfantines,

Mon cœur se gonflait sans raison
Sous les lilas en floraison.

À respirer les chauds calices
Je goûtais d’amères délices.

Sous les étoiles, pâle et coi,
Je pleurais sans savoir pourquoi.

Et maintenant je pleure encore,
Le long des soirs comme à l’aurore ;

En hiver, sous le blanc grésil,
Sur les roses pendant l’avril,

Mes larmes tombent à toute heure :
Mais je sais bien pourquoi je pleure !

 

Ce poème m'a touchée et j'ai su immédiatement ce que je voulais dessiner...

Visage d'enfant, d'adulte :

Larmes d'enfant

Bien sûr, quelques croquis préparatoires ont été nécessaires mais pour une fois j'ai travaillé assez rapidement : 4 séances seulement entre les croquis et les finitions: un record!

 

Pour ceux qui préfèrent sans le texte :

visages larmes mais non terminé!

 

 

Il ne reste plus qu'à aborder un nouveau travail...

A bientôt,

Céc.